Journées Européenne du Patrimoine au Parc du Cap Martin

Journées Européenne du Patrimoine,  installations proposées dans le cadre de l’ART-BRE,  au Parc du Cap Martin

A lire, le livre ‘Un jardin pour Eugénie’: auteur, Etienne Chilot.
‘Dix-sept ans de règne, cinquante années d’exil, l’impératrice Eugénie fut la dernière souveraine de France. Rescapée de l’Histoire, elle s’éteignit à l’âge de quatre-vingt-quatorze ans il y a à peine un siècle. Veuve de Napoléon III établie en Angleterre depuis la chute du Second Empire, Eugénie résume à elle seule, par ses origines espagnoles et ses liens familiaux avec l’Italie, une Europe fédérée pour laquelle elle œuvra sans cesse afin de prévenir l’inévitable Première Guerre mondiale’.

Les sculptures

Le buste de L’IMPÉRATRICE EUGENIE. Sculpteur: George DIEBOLT (1816 – 1861), dans le parc la copie de l’original exposée au Palais Impérial de Compiégne

« L’ENVOL », l’artiste GERARD HATON-GAUTHIER raconte: “Cette sculpture au nom de « L’ENVOL » est l’essence d’une de mes peintures narratives. Trois personnages imaginaires décident de s’envoler ensemble autour de la terre ; le but, rassembler pour aspirer à une meilleure entente entre les humains. Comme dans mes précédentes sculptures, les personnages sont représentés sous formes de silhouettes, comme des images en contre-jour. Tôles d’acier découpées, assemblées puis peintes. La couleur rouge est un parti-pris. Symbolique de force et dynamisme. Décomposition du mouvement dans une certaine légèreté. Transporter le regard au-delà”.
Les ‘bonbons’ de Laurence JENKELL
” Le «wrapping», littéralement l’enroulement de la matière, associée à la torsion de la papillote fait de ses sculptures-bonbons des oeuvres uniques. Peu à peu, l’artiste va décliner cet objet symbolique dans d’autres matières comme le marbre, le bronze, l’aluminium ou le polyester. Sujet universel, le bonbon de Laurence Jenkell n’est pas seulement symbole de douceur, il est aussi torsion, drapé, résistance et enchevêtrement “.

Marcos MARIN et ses œuvres “LES QUATRE ELEMENTS”  (dédiée à la Fondation Prince Albert II de Monaco) et  “Enlèvement des Sabines” exposées pour la premier fois dans le Parc du Cap.
“On écrit un moment de l’histoire, on a laissé le témoin de notre vision artistique sur notre territoire, on a proposé des nouvelles émotions et découvertes, notre responsabilité social en tant qu’artistes est réussie! Cette année j’ai proposé les 4 éléments avec une réflexion sur le respect de notre environnement et une relecture contemporaine de la légende de “l’enlèvement des sabines” tellement bien encadré pour l’exubérance et beauté du Jardin du Cap Martin!”

Mateo MORNAR, avec ses ouvres telles que Pégase, l’Ours blanc  et le Taureau: c’est le véritable bestiaire en sculptures exposé sous les oliviers du Parc du Cap. Depuis 2009, Matéo Mornar collabore avec la Fondation Prince-Albert-II-de-Monaco à laquelle il reverse une partie du profit de la vente de ses œuvres.

Xavier PERRET et son exposition de photos CROQUER LA VIE “L’Impératrice Eugénie parmi ses dames d’honneur ” et l’Impératrice Cube, 2014, Cube photo géant de 2 mètres x 2 mètres pour contourner le buste de l’Impératrice Eugénie, veritable symbole de la modernité. “Après une rencontre avec Kauther Al-Abood, et Laurence Jenkell, Xavier Perret, décide de porter son regard sur l’Impératrice Eugénie.Comme à son habitude, son travail tend à inclure d’une manière ou d’une autre, la présence de sa propre femme, Valérie ou de leur fille Pénélope, rappelant ainsi l’importance fondamentale du foyer, de la descendance, et de la famille. Il abordera le thème se laissant influencer par les bonbons de Jenkell et l’histoire de l’Impératrice”.

Et les panneaux

Exposition: « Scènes de vie après-guerre, Roquebrune Cap Martin séduit les célébrités »
Dans le cadre des célébrations du 70ème anniversaire de la libération de Roquebrune Cap Martin, l’Office de Tourisme propose, avec le soutien de la Société d’Art et d’Histoire du Mentonnais, une évocation en images de la période de renaissance de la commune qui a caractérisé cette période d’après-guerre.
De nombreuses célébrités ont été séduites par Roquebrune Cap Martin dans les années d’après guerre. Au point parfois de s’y installer pour les vacances ou plus durablement, voire même d’y être accueillies officiellement en grandes cérémonies. Winston Churchill, Coco Chanel, Greta Garbo, Jacques Brel, Brigitte Bardot, Joséphine Baker… Du faste à la vie intime, des témoignages uniques de Roquebrunois qui ont croisé ces hôtes illustres et qui se souviennent…


«Les Journées de l’Art-Bre » est un évémement organisée, sous le Haut patronage de S.A.S. le Prince Albert II de  Monaco, par l’Office de Tourisme de Roquebrune Cap Martin.
La redaction